Medip@ss Connexion

Le MiPih au coeur de l’innovation e-santé dans les Hauts-de-France

Type d'actualités Actualités Date Le 9 février 2018

Le groupement d’intérêt public MiPih, premier éditeur de progiciels de gestion hospitalière en France,a posé la première pierre de ses nouveaux siège et datacenter à Amiens, le mardi 16 janvier dernier. La cérémonie s’est déroulée en présence de Pierre Maggioni,directeur général du MiPih, et des élus locaux, notamment la maire d’Amiens, Brigitte Fouré, le président d’Amiens Métropole, Alain Gest, et les représentants du monde hospitalier, dont la directrice générale du CHU de Besançon et présidente du MiPih, Chantal Carroger, ainsi que la directrice générale du CHU d’Amiens, Danielle Portal. Ce projet, inscrit dans le cadre de l’innovation en santé numérique dans la région Hauts-de-France, verra la création, d’ici à fin 2018, de deux nouveaux bâtiments, l’un tertiaire d’une superficie de 2 600 mètres carrés et l’autre abritant un datacenter ultramodernede 1 200 mètres carrés.
« …le site amiénois deviendra le plus grand centre de stockage spécialisé santé du pays.»

Un nouveau siège pour le MiPih à Amiens 

Fort du dynamisme de ses équipes à Amiens, le MiPih a souhaité construire un nouveau siège qui regroupera l’ensemble de ses métiers, du développement informatique au conseil en système d’information en passant par l’hébergement des données de santé sans oublier les fonctions administratives, commerciales et logistiques. Il conforte ainsi sa présence à Amiens qui se confirme comme deuxième site d’importance après Toulouse.

Un datacenter puissant et écoresponsable

Un nouveau site d’hébergement de données de santé plus puissant, à haute performance énergétique, écoresponsable et hypersécurisé, c’est le défi que s’est lancé le MiPih. En tant que premier hébergeur agréé de données de santé de France, avec plus de 300 établissements couverts, les données gérées par le MiPih exigent des puissances toujours plus importantes. Il est prévu que la capacité de son nouveau site évolue de 400 à 800 kilowatts. La chaleur dégagée par ses réseaux permettra d’alimenter le futur réseau de chaleur de la ville d’Amiens. Le refroidissement des équipements du datacenter proviendra quant à lui du réseau froid construit par la ville. Ce dispositif à haute performance énergétique est une première en France, réalisé avec les conseils de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et d’Amiens Énergie. « Associé au datacenter de notre siège principal à Toulouse, le site amiénois deviendra le plus grand centre de stockage spécialisé santé du pays », a souligné Frédéric Serein, directeur général délégué du MiPih.

Le MiPih, « porte-avions » de start-up

Au-delà des défis techniques qui entourent ce nouveau datacenter, l’enjeu du MiPih est de taille : mettre l’innovation au coeur de ses actions et construire un lieu d’échanges et de partage autour de la santé numérique. « La création des groupements hospi-taliers de territoire et la digitalisation del’hôpital nous obligent à étoffer notre offre auprès de nos 520 adhérents », explique Frédéric Serein. Le MiPih souhaite également devenir un « porte-avions » de start-up en santé numérique, afin de valoriser la créativité et d’accélérer le développement de l’e-santé. Il peut compter sur le soutien d’Amiens Métropole qui, via son engagement pour l’emploi et l’innovation, l’a accompagné financièrement dans son nouveau projet prévoyant le recrutement de 40 collaborateurs supplémentaires, afin de renforcer son leadership en qualité de premier éditeur informatique du territoire. Enfin, une collaboration étroite avec les universités de la région a permis au MiPih de mettre en place une véritable politique d’intégration par des contrats d’apprentissage permettant d’attirer les futurs ingénieurs spécialisés en informatique de santé. En étroite collaboration avec ses 520 adhérents et riche de l’expérience de ses 550 collaborateurs, le MiPih est plus que jamais engagé dans la coopération hospitalière et dans la construction de solutions innovantes en menant la transformation numérique de l’hôpital et des territoires de santé.

DSIH, février 2018

© Copyright-2015 Mipih - Crédits Opus Conseil