Medip@ss Connexion

Les bornes d’admission du MiPih vues dans la presse : « Innovation : le CHU de Montpellier se borne à faire évoluer l’accueil »

Type d'actualités Actualités Date le 4 septembre 2018

Pour améliorer l’accueil et l’admission des patients, l’hôpital montpelliérain Gui-de-Chauliac vient de s’équiper de bornes interactives. L’expérience menée sur ce site pilote devrait être étendue aux autres établissements locaux.
Mi-juillet, le CHU de Montpellier a lancé ses bornes interactives. Les patients ayant rendez-vous à l’hôpital Gui-de-Chauliac peuvent désormais retirer sur place leurs dossiers d’admission -étiquettes et fiches de circulation- et se rendre directement dans leurs lieux de consultation.

Un gain de temps considérable
« Il s’agit d’un gain de temps considérable pour les personnes surtout en cas d’affluence », explique la direction du CHU qui a équipé Gui-de-Chauliac, désigné comme site pilote, de quatre bornes. « C’est le site du CHU de Montpellier qui reçoit le plus de consultations externes, après l’hôpital Lapeyronie », précise la direction, qui confirme que les hôpitaux Lapeyronie, Arnaud de Villeneuve et Saint-Eloi devraient également être équipés après validation de la phase d’expérimentation en cours.

Un premier bilan très positif

Et justement, selon le directeur général du CHU de Montpellier, Thomas Le Ludec, l’expérience se révèle déjà très positive : « Nous avons un réel intérêt à développer ces outils », confirme-t-il : « Le bilan après une première semaine de fonctionnement est très positif : les patients semblent apprécier la facilité d’utilisation et les ambulanciers, qui souvent accompagnent les patients dans la réalisation de leurs démarches, y sont favorables. Depuis le démarrage, ce sont déjà 30 % des patients du site qui ont retiré leur dossier complet à la borne ».

600 à 800 patients/jours

Concrètement, ces quatre bornes permettent de simplifier et d’accélérer les démarches administratives pour les patients déjà connus du CHU. « Cette catégorie de la population hospitalière représente entre 600 et 800 patients qui viennent chaque jour en consultation à l’hôpital Gui-de-Chauliac », relève le directeur général.

Une stratégie pour le numérique

« Ce projet s’inscrit dans une stratégie plus large portée par le projet d’établissement 2018-2022 du CHU de Montpellier : mettre le numérique au service de nos usagers, rajoute Thomas le Ludec, Je pense que le développement des outils numériques est une opportunité pour repenser les relations entre les usagers et l’hôpital et rendre notre établissement plus accessible ».

Gil Martin publié dans metropolitain

© Copyright-2015 Mipih - Crédits Opus Conseil