Medip@ss Connexion

EarlyBot, l'intelligence artificielle en repérage des troubles du spectre autistique

Type d'actualités Actualités Date le 17 octobre 2018

logo earlybot transparent« L’autisme est un trouble du neuro-développement dont il n’existe pas de marqueur biologique, et le diagnostic s’appuie sur le repérage de comportements déviants par rapport à la norme » explique le Professeur Bernadette Rogé, psychologue reconnue pour ses travaux sur l’autisme au niveau international et à l’origine de la création de la structure Ceresa. « On sait qu’un diagnostic précoce facilite la mise en oeuvre des mesures de soutien au développement qui peuvent entraîner une amélioration significative.Cependant, la détection ne peut se faire avant un stade de développement auquel les anomalies comportementales vont pouvoir s’exprimer. Généralement, les troubles spécifiques se manifestent plus clairement vers l’âge de 18 mois. Mais il est possible de détecter des anomalies en amont, dans la première période du développement ». C’est précisément pour accélérer cette détection que « Earlybot » a été conçu.Dotés d’IA, les chatbots développés par Botdesign, connus aussi sous le nom d’agent conversationnel, sont des systèmes automatisés capables d’analyser des données et de faire des choix.Les questionnaires contenus dans le chatbot Earlybot s’appuient sur les données de la littérature concernant le développement et l’apparition des signes d’autisme. Un questionnaire permet de détecter les retards de développement chez les enfants les plus jeunes et à partir de 6 mois de commencer à repérer des signes plus spécifiques.
L’algorithme traite les réponses, les qualifie et souligne ensuite les comportements susceptibles de relever des troubles de l’autisme.

Le Chatbot Earlybot, développé grâce au partenariat entre les acteurs BotDesign, le MiPih,la Croix Rouge, le CRAIF (Centre de Ressources Autisme Ile de France) et le Ceresa (Centre Régional d’Education et de Services pour l’Autisme en Midi Pyrénées), a pour objectif d’aider les professionnels à repérer des troubles du spectre de l’autisme chez les enfants.Il se base principalement sur l’observation de leurs comportements au sein des crèches.Un projet ambitieux avec des enjeux majeurs de santé publique.

Même s’il n’établit pas de diagnostic, Chatbot Earlybot devrait donc permettre, par l’intermédiaire des personnels de la petite enfance, de détecter différents signes le plus précocement possible et d’établir un niveau de risque. Les enfants à risque seront orientés vers des équipes de spécialistes.
Les informations échangées restent des données de santé. La sécurité, la confidentialité, l’intégrité et la traçabilité de ces données sont garanties par Infinity, la messagerie instantanée de santé codéveloppée avec Botdesign et le MiPih, Hébergeur agréé de données de santé, certifié HDS. Infinity va permettre d’assurer les échanges fluides et sécurisés entre l’utilisateur et Earlybot.La Croix-Rouge française, initiatrice du projet, va expérimenter le chatbot au sein des crèches dont elle assure la gestion. Il s’agira de tester l’outil, disponible sur tout type de support (téléphone,tablette, PC) avec les professionnels de la crèche tout en assurant une sensibilisation des parents des enfants accueillis en crèche.

« Magazine SIH Solutions n°2 – Octobre Novembre Décembre 2018 »

© Copyright-2015 Mipih - Crédits Opus Conseil